Le soufle du dragon

 

Il est très difficile et dangereux de faire sortir un dragon de sa tanière.

Toutefois des brasseurs ont découvert que ces bêtes avaient un faible pour l’odeur des gobelins baignant dans le moût de bière.

Le souffle du dragon dégage une flamme si puissante qu’en faisant bouillir le moût, il insuffle au breuvage des arômes piquants de chipotlé, de fumée et une grande chaleur d’alcool.

Vous y trouverez également des notes de chêne et de rhum.

375ml

  • Bave de troll 75 IBU
  • Le soufle du dragon